EN

Liberté d’expression

 
décembre 04, 2019
Dans un article récent de la série « L’éthique à la carte », on décrit une situation nationale dans laquelle une professionnelle de la santé a affiché un message sur les réseaux sociaux critiquant la qualité des soins reçus par un membre de sa famille. La personne en question s’est vue imposer une amende de 26 000 $.

Apprenez-en davantage sur ce problème éthique et comment les réseaux sociaux et la liberté d’expression se chevauchent.

© 2020 - CSMLS-SCSLM