EN

Représentation en matière de science et de recherche

Dans le cadre des objectifs de la SCSLM visant à promouvoir la science de laboratoire médical, la SCSLM s’implique dans de nombreuses activités de représentation, y compris celles de la recherche et de la science, au nom de ses membres.

Certaines des activités de représentation liées à la profession que mène la SCSLM comprennent :

  • Réunions avec divers députés ayant un intérêt à la recherche, ainsi qu’avec le ministre fédéral des Finances, organisées par des représentants des affaires publiques et des communications.
  • Propositions soumises au Comité des finances de la Chambre des communes, y compris du soutien pour des activités de recherche liées à la profession de laboratoire médical.
  • Communications avec des représentants d’organisations canadiennes de recherche et des parties prenantes, sous forme de correspondance électronique, réunions directes, participation à des conseils consultatifs, réponse aux questions de financement et présentations en matière de financement à LABCON et d’autres événements de recherche de la SCSLM.
  • Partenariats et collaborations sur la recherche avec des parties prenantes comme Recherche Canada, Organizations for Health Action, Collèges et instituts Canada, Association canadienne des technologues en radiation médicale et Écographie Canada.
  • Compilation de ressources intéressantes et participation régulière à divers événements et congrès axés sur la recherche, où l’on préconise l’inclusion des professionnels de laboratoire médical dans des conférences et /ou l’on présente la perspective de la science de laboratoire médical.

Reconnaissance des terres autochtones : Nous reconnaissons respectueusement que le bureau de la SCSLM, à Hamilton, en Ontario, se situe sur les territoires traditionnels de la Confédération de Haudenosaunis de la Nation des Mississaugas, des peuples Anichinabés, et des peuples Neutres. Ces terres sont régies par le Pacte wampum dit « Bol à une seule cuillère », un traité entre les Haudenosaunis et Anichinabés pour partager et entretenir la terre et ses ressources autour des Grands Lacs. Nous reconnaissons également que ces terres sont régies en vertu du Traité no 3 d’Achat entre les lacs de 1792, conclu par la Couronne et la Première Nation des Mississaugas de Credit.

 

© 2021 - CSMLS-SCSLM