EN

La Société canadienne de science de laboratoire médical aidera les professionnels de laboratoire formés à l’étranger à trouver des emplois valables

 
février 05, 2014

HAMILTON, le 4 février 2014 – La Société canadienne de science de laboratoire médical (SCSLM) se charge des recherches visant à aider les professionnels de laboratoire formés à l’étranger à trouver des emplois valables dans les cas où l’obtention d’un permis d’exercer est peu probable.

En 2012, la SCSLM a reçu 132 demandes des technologistes de laboratoire médical formés à l’étranger visant à obtenir l’autorisation d’exercer au Canada. La SCSLM offre un service d’évaluation des connaissances acquises (ECA) pour évaluer la formation et l’expérience des candidats par rapport à la norme canadienne. Les candidats qui satisfont à la norme et ceux qui complètent leurs plans d’apprentissage pour combler les lacunes identifiées par l’ECA sont admissibles à passer l’examen de certification nationale de la SCSLM, ce qui est généralement requis pour obtenir l’autorisation d’exercer et pour pratiquer au Canada.

Cependant, dans bon nombre de cas, l’écart entre la formation et l’expérience du candidat et la norme canadienne est trop considérable. Trop souvent, ces candidats se trouvent en fin de compte impliqués dans un long processus ardu alors qu’ils essaient continuellement sans succès d’atteindre les normes canadiennes. Une étude de la SCSLM a démontré que seulement 34 % des candidats internationaux réussissent l’examen de certification lors de leur première tentative par rapport à 86 % des candidats formés au Canada.

« Il est possible de déterminer au début du processus si la voie envers la certification canadienne sera quasiment infranchissable pour les candidats », remarque Christine Nielsen, la chef de la direction de la SCSLM. « En offrant des conseils à ces candidats à propos des carrières de rechange, ils peuvent se servir de leur expérience existante pour trouver des emplois intéressants et lucratifs au Canada. »

Le projet de recherche de 18 mois, financé par Santé Canada, vise à identifier les points d’intervention pertinents dans le processus pour offrir des renseignements relatifs aux carrières de rechange à un nombre restreint de candidats formés à l’étranger qui cherchent à obtenir l’autorisation d’exercer au Canada.

« Notre gouvernement a le plaisir de financer cette initiative dans le but d’augmenter les options de carrière pour les nouveaux immigrants au Canada », constate David Sweet, député d’Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale. « Les efforts pour permettre aux immigrants qualifiés de participer sans réserve au marché du travail canadien constituent un élément principal de notre stratégie gouvernementale de croissance économique. »

L’objectif du projet est de nature polyvalente, impliquant l’établissement d’une définition fonctionnant de ce qui constitue une « carrière de rechange », arrivant à quel point dans le processus d’évaluation (et à qui) il faut fournir des renseignements à ce sujet, et l’élaboration des documents de communication à l’appui pour les candidats ainsi que des sources de recommandations potentielles.

« En présentant des options de carrière transparentes et pertinentes aux immigrants qualifiés au début du processus d’évaluation, on contribue à réduire les niveaux de chômage et de sous-emploi chez les candidats », déclare le gestionnaire de projet, Keith Johnson. « Cette recherche aidera considérablement à cet égard. »

Le projet a officiellement commencé en juin 2013 et un rapport résumant les conclusions et les recommandations principales sera diffusé en automne de 2014.

La Société canadienne de science de laboratoire médical est l’organisme national de certification des technologistes et des adjoints de laboratoire médical et elle est l’association professionnelle nationale des professionnels de laboratoire médical au Canada. Incorporée en 1937 sous l’appellation de Société canadienne des technologistes de laboratoire, la Société compte plus de 14 000 membres au Canada et dans divers pays du monde.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la SCSLM ou pour demander une entrevue, veuillez contacter :

Michael Grant
Directeur du marketing et des communications
Tél. : 905-667-8687
www.scslm.org

© 2019 - CSMLS-SCSLM