EN

SCSLM demande la réglementation des adjoints de laboratoire médical pour améliorer la sécurité des patients.

 
avril 23, 2013

La Société canadienne de science de laboratoire médical (SCSLM) demande la réglementation des adjoints de laboratoire médical dans tous les territoires juridiques au Canada pour améliorer la sécurité de tous les patients canadiens. La réglementation définirait le cadre des fonctions de ces professionnels de laboratoire, adopterait une norme harmonisée pour leur entrée en pratique et établirait des normes pour le perfectionnement professionnel.

Les adjoints de laboratoire médical jouent un rôle principal dans le système des soins de santé au Canada. Ils trient, préparent et parfois traitent des échantillons faisant l’objet d’analyse par des technologistes de laboratoire médical. Les ALM prélèvent fréquemment des échantillons, tels que le sang, et sont souvent les professionnels de laboratoire qui font affaire directement avec les patients.

« Les ALM sont souvent en première ligne dans le processus du diagnostic », constate Heather Autio, la présidente de la SCSLM. « Le travail qu’ils font influencera l’ensemble des analyses diagnostiques qui se matérialiseront subséquemment. Par conséquent, leur impact peut exercer un effet important sur les soins aux patients, que ce soit positif ou négatif. »

L’objectif de la réglementation professionnelle est de protéger le public. Les technologistes de laboratoire médical sont déjà réglementés dans presque toutes les juridictions au Canada (AB, SK, MB, ON, NB, NS et NL). La SCSLM voudrait que les adjoints de laboratoire médical le soient aussi en raison du lien solide entre les deux rôles.

Dans une prise de position publiée sur le site Web de la SCSLM (www.scslm.org), la SCSLM a souligné son point de vue sur le besoin de réglementation des ALM.

« Le fait qu’il n’existe que des normes facultatives pour la formation de ces professionnels et étant donné que le public n’a aucun recours pour faire rapport d’incidents est une préoccupation », déclare Christine Neilsen, chef de la direction de la SCSLM. « J’espère que les gouvernements provinciaux et territoriaux donneront priorité à la sécurité des patients et se dirigeront vers la législation nécessaire pour réaliser la réglementation des ALM. »

La Société canadienne de science de laboratoire médical est l’organisme national de certification des technologistes et des adjoints de laboratoire médical et elle est l’association professionnelle nationale des professionnels de laboratoire médical au Canada. Incorporée en 1937 au nom de la Société canadienne des technologistes de laboratoire, la Société compte plus de 14 000 membres au Canada et dans divers pays du monde.

###

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la SCSLM ou pour demander une entrevue, veuillez contacter :

Michelle Hoad
Directrice, Marketing, communications et services aux membres
Tél. : 905-528-8642 poste 8693
www.scslm.org

© 2019 - CSMLS-SCSLM